Bâtiments clés en main

Le développement durable dans la construction métallique

En tant qu’acteur de l’industrie de la construction en charpente métallique soucieux des questions de développement durable, l’entreprise Bouquet SAS recycle plus de 180 tonnes d’acier par an.

charpente metallique

Un matériau durable

Aujourd’hui, l’acier est reconnu comme l’un des matériaux les plus performants pour le développement durable. Sa robustesse, son adaptabilité et sa malléabilité en font un matériau solide avec une très longue durée de vie. 

L’acier est en effet recyclable à l’infini sans perdre ses propriétés et sa qualité. Chaque élément de chute de pièces et limaille de perçage est réintroduit dans la filière de recyclage. Une fois recyclé, il est de nouveau utilisé dans une nouvelle charpente métallique qu’il pourra soutenir pendant des décennies.

Un bilan carbone faible

Le secteur du bâtiment et de la construction est l’une des filières les plus gourmandes en consommation d’énergie. La réglementation environnementale RE2020 exige un bilan carbone plus responsable en ce qui concerne la construction neuve. 

Le bilan énergétique et les émissions de gaz à effet de serre (GES) devront être restreints sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, de sa conception à sa démolition. 

Face au béton et au bois, l’acier possède un atout non négligeable : son impact environnemental sur site est très limité. Issu de la filière sèche, il ne génère aucun déchet, ne nécessite pas d’eau sur le chantier et ne crée pas de poussières.

charpente metallique et verre

La charpente métallique et l’application de l’économie circulaire

Depuis les années 1850, l’acier recyclé est présent sur le marché de la construction métallique, et son utilisation ne fait que se renforcer aujourd’hui. 

Si l’acier recyclé représente entre 93 et 97% des aciers utilisés dans la construction en charpente métallique, c’est parce que les acteurs du secteur ont très tôt pris conscience du besoin de durabilité dans cette filière. 

Faire appel à de l’acier recyclé, c’est en effet préserver les ressources naturelles en évitant de nouvelles extractions de minerai de fer, une ressource non-renouvelable. L’économie circulaire et la fabrication en cercle vertueux sont des principes appliqués depuis plusieurs décennies sur le marché de la construction métallique. Ce qui est aujourd’hui considéré comme un “déchet” devient demain une matière première. 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !